Disparition brutale de notre Président

Chers collègues des Institutions Supérieures de Contrôle (ISC) francophones, chers membres de notre association,

Nous avons appris avec beaucoup d’émotion la nouvelle du décès brutal ce matin du Président de l’AISCCUF, le Premier président de la Cour des comptes du Niger, Monsieur Saidou Sidibé.

Monsieur Sidibé a laissé une marque réelle dans notre communauté et nous saluons son engagement depuis 2016 ettout au long de son mandat en tant que Président de notre association.

Par son parcours antérieur dans le domaine des finances publiques et en dernier lieu comme Ministre des finances et avant d’être nommé à la Cour des comptes, M. Sidibé a toujours fait preuve de grandes qualités professionnelles et humaines qui demeureront présentes dans l’esprit de tous ceux qui ont travaillé avec lui.

Nous garderons notamment le souvenir de son engagement au sein de notre association à travers son intervention lors du congrès des jeunes de l’AISCCUF en juin dernier à Abidjan.

Par ailleurs, c’est sous sa présidence qu’avait été remis en mai 2018 au Président de la république le Rapport général public 2015-2016 de la Cour des comptes du Niger qui avait été largement relayé positivement par la presse.

Au nom de l’AISCCUF, nous souhaitons exprimer aux proches de Monsieur Sidibé, à la Cour des comptes du Niger et aux pouvoirs publics nigériens, nos plus sincères condoléances.