L’AISCCUF rend hommage aux victimes du coronavirus

Dans le contexte actuel de pandémie mondiale du Coronavirus, le Secrétariat général de l’AISCCUF tient à rendre hommage à toutes les victimes, membres des institutions supérieures de contrôle francophones, décédées à ce jour des suites de la maladie COVID-19, selon notre connaissance. Nous adressons également nos plus profondes et sincères condoléances aux familles et aux collègues de ces victimes.

C’est ainsi que nous avons récemment appris, avec une très grande tristesse,  la nouvelle du décès de deux de nos collègues de la Cour des comptes du Maroc. Les juges financières, Mesdames Amina Mesnaoui et Zakia Mesrar, ont disparu jeudi 26 mars après avoir contracté le COVID-19. Nous leur rendons hommage.

Nous rendons également hommage à Monsieur Juan Carlos Owono Ela Mangue, Président de la Cour des comptes de la CEMAC, décédé ce samedi 28 mars après avoir lui aussi contracté le coronavirus. Magistrat de formation, M. Juan Carlos Owona ELa Mangue, avait d’abord dirigé entre 2005 et 2018, la Cour de justice de la CEMAC, avant de prendre l’année dernière, la présidence de la toute nouvelle Cour des comptes érigée en institution indépendante en décembre 2018, fruit des reformes au sein de l’organisation des pays de la sous-région d’Afrique centrale.

Le Secrétariat de l’AISCCUF vous incite à vous protéger et à protéger vos proches, en appliquant les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’AISCCUF s’associe enfin au message de Mme Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie : « La Francophonie a mis au cœur de son projet l’idéal de « solidarité ». La solidarité est ce dont nous avons le plus besoin dans les moments difficiles que nous traversons. C’est cette solidarité que je veux exprimer aujourd’hui à tous les membres de la famille francophone et, à travers elle, à l’ensemble de la communauté internationale ».