vidéo de Promotion de la francophonie au sein des Institutions Supérieures de Contrôle (ISC)

En juillet dernier s’est tenue à Dakar la deuxième édition du TOP Congrès de l’AISCCUF.

Cet évènement a été l’occasion de réunir des personnalités, dont le Secrétaire Général de la Cour des comptes du Sénégal, M. Aliou NIANE, ainsi que M. Sébastien Lepers, Directeur adjoint de la DRIAEF, représentant M. Pierre Moscovici, Secrétaire Général de l’AISCCUF et Premier Président de la Cour des comptes française.

 

Le congrès a également permis à de jeunes auditrices et auditeurs de participer à des travaux, des ateliers et des conférences pendant trois jours autours de la thématique centrale de cette deuxième édition : « L’impact des activités des Institutions supérieures de contrôle (ISC) pour les citoyens ».

 

Outre la réunion de nombreux participants, venant de 22 ISC et organismes différents, qui a témoigné de l’intérêt international porté à l’AISCCUF, et renforcé les relations multilatérales solides entre les pays membres, cet évènement a aussi été l’occasion de laisser la parole aux jeunes générations d’auditrices et d’auditeurs sur le rôle de la francophonie au sein des Institutions supérieures de contrôle (ISC).

 

L’interview de jeunes représentants des ISC membres de l’AISCCUF a permis de mettre en lumière l’importance de la francophonie pour « partager les expertises », « échanger les expériences » et « promouvoir les bonnes pratiques », aussi bien que pour favoriser « l’échange des cultures ».

 

La francophonie est un « outil d’intégration » des ISC membres de l’AISCCUF, tout autant qu’elle permet de réfléchir ensemble et de définir les contours de l’avenir des ISC dans un « cadre de communion » des intérêts.

 

Lors de ce congrès, il s’est agi pour les participants d’échanger et de communiquer sur l’avenir des relations multilatérales des pays membres de l’AISCCUF avec l’objectif d’ « insuffler un nouveau dynamisme à la gestion des ISC afin que leurs activités impactent positivement le quotidien des populations.»

 

Nous espérons que les bénéfices du partage de la francophonie pourront à nouveau être célébrés à l’occasion de la troisième édition du TOP Congrès, qui se déroulera en 2024.

LA PROMOTION DE LA FRANCOPHONIE AU SEIN DES ISC