Site de l'association des institutions superieures de controle ayant en commun l'usage du francais
AISCCUF
print

Historique

Créée par la loi n° 61-201 du 2 juin 1961 déterminant la composition, l'organisation, les attributions et le fonctionnement de la Cour Suprême, la Chambre des Comptes est composée exclusivement à l'origine de trois conseillers dont Monsieur DENERY René un expatrié français nommé en qualité de Président.
De 1961 à 1983, son siège est sis rue Gourgas à Abidjan Plateau.
Restée en veilleuse pour diverses raisons après le départ du Président DENERY, la Chambre des Comptes connaîtra un regain d'activité avec la nomination en 1976 en qualité de Conseiller de Monsieur TADJO Ehoué Joseph ancien Professeur d'Economie à la Faculté des Sciences Agronomiques d'Abidjan et ancien Ministre de la Fonction Publique, Il assure les fonctions de Président de la Chambre des Comptes de 1980 à 1996. De 1976 à 1996 soit pendant vingt ans, le Président TADJO a donné une impulsion remarquable à cette juridiction :

•    au plan institutionnel par l'Ă©laboration d'un nouveau cadre lĂ©gal et rĂ©glementaire organisant la vie de la Chambre Loi n° 78-663 du 5 aoĂ»t 1978, dĂ©cret n° 82-199 du 17 fĂ©vrier 1982, loi n° 94-440 du 16 aoĂ»t 1991:
•    au plan de la coopĂ©ration internationale par l'adhĂ©sion de la Chambre des Comptes Ă  l'INTOSAI l'Organisation Internationale des Institutions SupĂ©rieures de ContrĂ´le des Finances publiques, l'AFROSAI (Association Africaine des Institutions SupĂ©rieures de ContrĂ´le des Finances publiques) dont il est membre fondateur et l'AISCCUF (Association des Institutions SupĂ©rieures de ContrĂ´le ayant en Commun l'Usage du Français) dont il est membre fondateur et d'honneur:
•    au plan des activitĂ©s par la multiplication des contrĂ´les juridictionnels et la pratique effective du contrĂ´le de gestion sur les entitĂ©s soumises au contrĂ´le de la Chambre:
•    au plan administratif par le renforcement des capacitĂ©s de la Chambre (recrutement d'Auditeurs. de vĂ©rificateurs et du personnel administratif et technique).

En 1983, la Chambre des Comptes est installée dans l'immeuble " la Pyramide" jadis Joyau architectural de la capitale abidjanaise.
De 1996 à 2000. Monsieur TIA Koné précédemment Conseiller à la Chambre des Comptes assure la présidence de cette juridiction, Il poursuit la politique de renforcement du personnel magistrat de la Chambre :

•    au plan quantitatif par le recrutement d'une dizaine d'auditeurs en 2000 :
•    au plan qualitatif par l'Ă©lĂ©vation au grade de Conseiller de sept magistrats ayant fait leur carrière Ă  la Chambre des Comptes.

Depuis juillet 2000, la Chambre des Comptes est dirigée par Monsieur BOGUI Ziriyo dont la gestion est empreinte de nombreuses actions et réformes :

•    l'informatisation de la Chambre des Comptes;;
•    la prĂ©paration du passage de la Chambre des Comptes Ă  la Cour des Comptes par l'Ă©laboration d'un projet de loi organique;
•    le renforcement de la coopĂ©ration internationale en participant Ă  la crĂ©ation du Conseil RĂ©gional de Formation des Institutions SupĂ©rieures de ContrĂ´le Africaines Francophones (CREFIAFI) Ă  YaoundĂ© (Cameroun) en fĂ©vrier 1997 ;
•    le dĂ©veloppement des relations avec le Parlement et le Gouvernement;
•    le renforcement des moyens de contrĂ´le de la Chambre.

Adresse Postale :
Chambre des Comptes de la Cour SuprĂŞme
BPV30 Abidjan Rue Gourgas
Immeuble la Pyramide, 12Ă© Ă©tage, Plateau


- Tèl : 00 225 20 2198 00
- Télécopie : 00 225 20 21 98 02

   Glossaire   |   Annuaire   |   Plan du site   |   Contacter l'AISCCUF