Le Top congrès vu par une représentante de la Cour des comptes de Madagascar !

Extrait du rapport - "LA SUITE : AVANCER"


"Pendant ce premier congrès des jeunes de l’AISCCUF, le travail a été extrêmement riche et diversifié sur des sujets passionnants sur lesquels tous les participants se sont sentis mobilisés. Un réseau professionnel de l’AISCCUF est né au cours de ces deux journées d’échanges. Selon le secrétariat général, ce réseau se prolongera dans différents sous-ensembles.

Ceux qui sont intéressés par l’activité juridictionnelle et la revitalisation de l’activité juridictionnelle peuvent se rejoindre entre eux. De même pour ceux qui sont intéressés à l’évaluation des politiques publiques, ou ceux qui travaillent sur le rapport annuel sur l’exécution de la loi de finances, mais aussi tous ceux qui un jour seront amenés à travailler pour la certification des comptes publics. Il y aura autant de sous-ensembles que les participants pourraient constituer à leur initiative.

En tout cas, l’AISCCUF pourra probablement poursuivre dans cette direction. L’association essayera de proposer dans les années suivantes, en fonction des directives que le bureau et le président de l’AISCCUF donneront, d’autres initiatives du même type qui bénéficieront aux participants ou à d’autres et aux collègues de lamême génération pour que ce mouvement puisse être enclenché.

Pour ceux qui étaient présents, l’essentiel était de se dire que si nous nous retrouvons dans un avenir proche, ou moins proche, nous ne fassions pas le même constat que celui que nous avons fait pendant cette première édition du congrès."

Henintsoa HARIMALALA RALAIMAMOA, rédactrice du rapport et représentante de la Cour des comptes de Madagascar