Plateforme de coordination régionale de l'INTOSAI : Agir collectivement pour un meilleur contrôle des finances publiques !

La réunion de la plate-forme de coordination des entités et des sept organisations régionales de l'INTOSAI s’est tenue du 21 au 23 mai au Cap, en Afrique du Sud. Le Secrétariat général de l’AISCCUF, assuré par la Cour des comptes française, a saisi ce moment pour valoriser les échanges et travaux conduits par notre Association.

Organisé sous les auspices du bureau de l’Auditeur général de l’Afrique du Sud, ce séminaire a permis aux 52 participants de discuter principalement du fonctionnement global de l'INTOSAI au travers de ses différentes entités et de ses organisations régionales.

Les nombreuses présentations diffusées par les différents intervenants au profit des représentants des 22 institutions supérieures de contrôle et des entités[1] organiques de l’INTOSAI, ainsi que les éclairages sept organisations régionales de l'INTOSAI[2] mobilisées pour l’occasion[3], ont contribué à la richesse des échanges et à la profusion des idées. Si les trois « sous-organismes régionaux », à savoir l’African Organization of Supreme Audit Institutions – English (AFROSAI-E), le conseil régional de formation des Institutions supérieures de contrôle des finances publiques de l'Afrique francophone sub-saharienne (CREFIAF) et l’Association of South East Asian Nations Supreme Audit Institutons (ASEANSAI), avaient déjà participé à cette réunion internationale l'année dernière à Oslo, l’AISCCUF a pour sa part été invitée pour la première fois cette année.

M. Kimi Makwetu, Auditeur général de l’Afrique du Sud et Président du Capacity building Comittee, a ouvert la séance en souhaitant la bienvenue aux participants et aux contributions visant à " faire passer l'INTOSAI au niveau supérieur voire au delà ".

La première partie du séminaire, organisée par l’OLACEFS, a été dédiée à la tenue de plusieurs ateliers de travail portant sur l’innovation et l'exemplarité dans le cadre du développement de capacité et de la durabilité du fonctionnement des institutions supérieures de contrôle. Ceux-ci, animés par deux collègues de la Contraloría General de la República de Chile, ont permis aux participants d’échanger sur le fonctionnement de leur ISC, de mieux se connaître mutuellement et de découvrir leurs éventuels points communs et différences. Les séances de restitution des travaux furent particulièrement riches et intéressantes.

Après que les différentes entités de l’INTOSAI présentes[4] ont pu se réunir et échanger entre elles durant la première séquence du séminaire, les deuxième et troisième journées ont été consacrées à de multiples présentations relatives au fonctionnement global de l’INTOSAI ainsi qu’à des échanges avec les représentants des organisations régionales et ISC sur des thèmes tels que l’utilité, la qualité et l’application des normes internationales des institutions supérieures de contrôle des finances publiques  (ISSAI pour International standards of Supreme audit institutions), les systèmes de contrôle et d'assurance de la qualité du processus de contrôle,  la révision de la stratégie du cadre de mesure de la performance d’une ISC (PMF pour Performance measurement framework) ou l’appui au contrôle de la mise en œuvre des 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies. Des  informations  relatives à l’organisation du 23ème congrès de l’INTOSAI à Moscou (INCOSAI XXIII) ont également été diffusées.

La Cour des comptes française, a tout particulièrement tenu à souligner le rôle que l’AISCCUF jouait en matière d’échange, de partage d’expérience et de renforcement des capacités à destination des ISC francophones. La présence de l’AISCCUF à cette réunion des plateformes régionales de l’INTOSAI, renforce non seulement la visibilité de notre association, mais nous positionne également comme un acteur qui compte de plus en plus sur la scène mutlilatérale, ce dont nous ne pouvons que nous féliciter !

 

 


[1]Capacity Building Committee (CBC), Forum for INTOSAI Professional Pronouncements (FIPP), INTOSAI Development Initiative (IDI), INTOSAI Journal, Knowledge Sharing and Knowledge Services Committee (KSC), Policy, Finance and Administration Committee (PFAC), Professional Standards Committee (PSC).

[2]Organización Latinoamericana y del Caribe de Entidades Fiscalizadoras Superiores (OLACEFS), African Organization of Supreme Audit Institutions (AFROSAI), Arab Organization of Supreme Audit Institutions (ARABOSAI), Asian Organization of Supreme Audit Institutions (ASOSAI), Caribbean Organization of Supreme Audit Institutions (CAROSAI), European Organization of Supreme Audit Institutions (EUROSAI) et Pacific Association of Supreme Audit Institutions (PASAI).

[3] Afrique du Sud, Arabie Saoudite, Brésil, Cameroun, Chili, Chine, Espagne, Etats-Unis, France, Inde, Indonésie, Jamaïque, Japon, Kenya, Laos, Norvège, Pérou, Philippines, Pologne, Russie, Sénégal, Suède.

[4] PSC, CBC, KSC, PFAC, IDI, Intosai Journal et FIPP.